Logo ARS


Aedes albopictus et maladies vectorielles

Bien que nuisants, tous les moustiques ne transmettent pas de maladies.
Aedes albopictus moustique d’origine tropicale, également appelé «moustique tigre», est le vecteur potentiel de deux maladies virales : la dengue et le chikungunya.

Son implantation a été mise en évidence en Languedoc-Roussillon : dans le Gard, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

Des voyageurs revenant des zones géographiques où sévissent ces maladies (zone d’endémie) peuvent « introduire » ces virus en métropole.
Il existe alors un risque de transmission de ces maladies localement, selon le processus suivant :

• un voyageur infecté en zone d'endémie (Antilles, Asie du sud est, Amérique du sud, Afrique) revient dans un département dans lequel le moustique est implanté alors qu’il se trouve en phase virémique (présence du virus dans le sang jusqu’à 7 jours après le début des signes cliniques) et se fait piquer par Aedes albopictus.
 
• après quelques jours, le moustique infecté devient à son tour infectant et peut alors contaminer d’autres personnes lors de piqûres,  un cycle de transmission peut alors commencer avec apparition de cas autochtones (personnes n’ayant pas voyagé dans une zone d’endémie)