Logo ARS


Le Projet Régional de Santé

Le Projet Régional de Santé (PRS)


Le PRS             

LE CONCEPT DE SANTÉ RETENU PAR LA RÉFORME PORTANT CRÉATION DES ARS DONNE DE LA SANTÉ UNE REPRÉSENTATION PLURIDIMENSIONNELLE. IL S’ÉCARTE DU MODÈLE BIOMEDICAL RÉDUISANT LA SANTÉ À L’ABSENCE DE MALADIE. IL S’INTÉRESSE AUX RESTRICTIONS D’ACTIVITÉ ET DE PARTICIPATION SOCIALE, EN LES SITUANT DANS L’ENVIRONNEMENT DE LA PERSONNE.

L

e projet régional de santé reflète ainsi une approche globale de la santé et de l'autonomie, plus proche de la réalité et de sa complexité.
L’Agence Régionale de Santé est chargée d’élaborer un PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ, dans une démarche

partenariale et en s’appuyant sur la conférence régionale de santé et de l’autonomie et ses commissions.

SON PÉRIMÈTRE
Le Projet Régional de Santé est un outil intégrateur qui permettra de répondre aux objectifs de l’ARS en assurant une cohérence de l’ensemble de l’action publique régionale sur le champ de la santé. Il doit intégrer les articulations avec la santé au travail, la santé en milieu scolaire et la santé des personnes en situation de précarité et d'exclusion (tel que le prévoit explicitement la loi HPST), et veiller à s’articuler avec les autres politiques nationales ou locales.

L'enjeu principal du PRS est de développer, en cohérence avec le parcours de vie des personnes, des coopérations transversales entre des secteurs jusqu'ici séparés: promotion de la santé, prévention médicalisée, soins ambulatoires, soins hospitaliers et prises en charge médico-sociales et d’articuler la stratégie santé avec les autres politiques pour favoriser les synergies favorables à la santé et plus largement au bien-être des personnes.

L'ARCHITECTURE DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ
Il se compose :

  • du Plan Stratégique Régional de Santé (PSRS) qui définit les priorités de santé de la région et les objectifs associés pour les cinq prochaines années. Il contient également la définition des territoires de santé. 
  •  des schémas d’organisation  (schéma régional de prévention, schéma régional d’organisation des soins, schéma régional d’organisation médico-sociale). 
  •  des programmes ou plans d’actions déclinant les modalités d’application des schémas (programme régional de gestion du risque, PRAPS (Programme régional d’accès à la prévention et aux soins), programme relatif à la télémédecine, programmes territoriaux de santé).

Le travail d’élaboration du PRS est collectif, associant aux différentes étapes de sa réalisation l’ensemble des acteurs de la santé dans la région et impliquant notamment les collectivités locales et les usagers du système de santé. L’ensemble du PRS, une des priorités de l’ARS, doit être élaboré avant la fin de l’année 2011. Les travaux ont déjà débuté et la première phase de définition du plan stratégique est en cours.

L’Agence Régionale de Santé est chargée d’élaborer un PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ (PRS) dans une démarche partenariale en s’appuyant sur la conférence régionale de santé et de l’autonomie (CRSA) et ses commissions, des conférences de territoire et des professionnels de santé hospitaliers et libéraux. Le travail d’élaboration du PRS est collectif, associant aux différentes étapes de sa réalisation l’ensemble des acteurs de la santé dans la région et impliquant notamment les collectivités locales et les usagers du système de santé.

L'OBJECTIF

L'enjeu principal du PRS est de développer, en cohérence avec le parcours de vie des personnes, des coopérations transversales entre des secteurs jusqu'ici séparés: promotion de la santé, prévention médicalisée, soins ambulatoires, soins hospitaliers et prises en charge médico-sociales et d’articuler la stratégie santé avec les autres politiques afin de favoriser les synergies autour de la santé et plus largement d'améliorer le bien-être des personnes.

L'ARCHITECTURE DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ.
PSRS Parcours Schémas PSRS

I- Le PSRS (Plan Stratégique Régional de Santé) — Document à la consultation à compter du 02/09/2011
II- Les schémas — Documents de travail mis en ligne le 18/07/2011
III- Les programmes
IV- Les contrats locaux de santé